Lumières liquides de David Parker


De l’étrange, de l’épouvante ce soir, avec « Light », de David Parker. Un film qui aurait mériter s’appeler « Liquid Light » tant il dégouline de lumière. Le pitch : envahis par les extraterrestre, les terriens, la lumière fuit par toutes ses lampes, envahi inexorablement la ville, dans une ambiance du genre rencontre du troisième type. Ce film avait été créé au départ pour faire prendre conscience du gaspillage énergétique. Un film pour être « aware », ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Cliquez sur l’image pour visualiser le film (ouverture d’une nouvelle fenêtre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :