Balloons par Lucie Koldova


Un détour de clic, un lien sur lequel on passe par hasard : autant vous l’avouer tout de suite, c’est en cherchant un campanile que jamais il ne trouva que nous, que l’équipe de 5000k, à bord du magical mystery bus de 5000K, avec tout son staff au grand complet, est tombée sur le travail de Lucie Koldova. Le nom sonne tchèque, ou russe, le prénom est plutôt français, basé sur la racine latine de lux, heureux présage, et peut importe d’ailleurs, car trois clics plus tard, le service enquête de 5000K diligenté par la direction de 5000K découvrit que Lucie Koldova habitait Paris, la ville lumière, base naturelle de votre site lumière préféré.


Pourquoi aimer « Balloons » de Lucie Koldova ? Le comité technique de 5000K, un collège de 18 membres au fait comme personne des techniques de l’illumination, a toujours fait de la « lampedanlagueule » un défaut rédhibitoire, fermant illico les portes de notre webpublication. Hors, « Balloons » est ainsi fait que l’on se prendrait sans trop de difficultés la lumière dans la face, victime d’éblouissement, cet énorme monstre banni de l’art de la lumière depuis que l’ampoule est électrique. Mais 5000K à la chance de compter dans son staff des techniciens ouverts à la poésie. Et « Balloons », avec sa cloche de verre qui matérialise une sphère, un volume, a su les séduire… La plus imposante des sphères atteint les limites de l’art verrier. « Balloons » Et l’éblouissement alors ? Patience, cela s’arrangera, disait Paul Valery. Et si Valery l’a dit… La lampes Taccia des frères Castiglioni reprenait enfermait bien une source dans une bulle transparente sans que personne n’y trouve à redire, alors…

Plus de lampes sur le site de Lucie Koldova

3 Commentaires

  1. Allez, cher 5KK, martyrisons un peu le fondement des diptères:
    Sur La Taccia, l’ampoule est certes inversée comme sur les très jolis « balloons » mais la lampe ne « fonctionne » pas pareil: l’ampoule est cachée dans un fût qui canalise la lumière vers le haut où elle est réfléchie par l’écran courbe et blanc, lui-même tenu à distance de la source par le globe oblong et transparent. Un truc simple, quoi.
    Pour les « balloons », la proposition est multiple:
    -soit l’ampoule est argentée et la lumière, dirigée vers le bas, est réfléchie par le « col » de la lampe, en dessous, qui joue le rôle de réflecteur vers le haut, et dans ce cas, il est blanc.
    -soit l’ampoule est claire et devient seule responsable du rendement de la lampe. Le « col » n’a alors plus de fonction réfléchissante et peut prendre des couleurs.
    Pour revenir à la Taccia quand même, icône absolue et et inatteignable (my point, Castiglioni = God on earth RIP), soyons juste, elle vaut un bras et elle éclaire que dalle.
    Ma, chi cazz’ se ne frega?

    • 5000k

      Cher Maupado, tout d’abord, merci de votre fidélité, et ensuite, de votre participation active par le biais de ce commentaire. Je ne peux pas le lire en entier, pour un problème d’ouverture de fenêtre qui est à mon avis un des rares défaut de wordpress. Mais j’ai pu le lire en entier par mail alors tout va bien.
      Oui, la Taccia éclaire que dalle, elle est hors de prix, mais vous oubliez un détail, elle prend aussi un max de place. Loin de moi l’idée de blâmer les frères Castiglioni, que j’adore aussi, soit dit en passant. Je pensais jusque que le pouvoir éclairant de Balloons aurait pu être améliorer en sablant la partie supérieure du globe de verre, qui se serait transformé de ce fait en diffuseur – comme sur la Taccia, ou rappelons le, il marche que dalle – l’idée de cacher la source par un culot argenté est aussi bonne. Profitons-en pour faire une minute de silence pour la lampe au culot argenté, un très beau produit en voie de disparition complète avec la fin de l’incandescence. Certes, on me glisse qu’elles existeront toujours au rayon « luminaire décoratif », mais pour 6 fois le prix, déjà qu’elle coute trois fois ce qu’elles devraient couter… mais je m’égare, je vais lancer une campagne Kickstarter tient. Bon, bref, alors, qu’est-ce qu’on fait avec les Balloons ? On sable, on culotte-argentise, on fait rien ? Lucie, si tu nous lis…

  2. Pour les lampes à culot argenté, j’en ai un stock, je les garde précieusement pour ma retraite. Enfin, six exemplaires, en même temps, ne seront sans doute pas suffisants, bosserai jusqu’à mon décès, le sens mal, le truc.
    Et je confirme, La Taccia prend une place dingue, d’ailleurs, pas de ça chez moi, trop verte, quoi.
    Lucie s’en fout, j’en ai peur, surement trop occupée avec ses diamants.
    God bless 5KK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :