Collection d’insectes


Classer les lampes comme Darwin ou Diderot classaient les insectes et les animaux : telle est l’idée de « Human since 1982« , un collectif unissant un danois et un allemand nés tous deux en 1982. Dans une boite utilisée pour les collections de papillons, scolopendres, moustiques, ils ont rangé 300 LEDs, lampes qui n’ont pourtant pas un physique facile, et sont allés jusqu’à les connecter à l’électricité

L’effet est saisissant : on remarque au passage combien les températures de couleurs distinguent les lampes les unes des autres.

Si ‘Human since 1982’ allaient jusqu’au bout de leur idée, il ne manqueraient pas de travail : dans les années 1950, le concepteur-lumière Richard Kelly recensait pas moins de 750 lampes différentes pour un seul fabricant

‘Collection of Light’ existe aussi en version 90 et 150 lampes, renfermée pour ces deux versions dans de véritables casier de collection d’insectes recyclés provenant du Museum of Natural History Stockholm

les tailles des oeuvres
-300 LEDs: ca. 51cm x 100cm x 7cm
-150 LEDs: ca. 50cm x 40cm x 6 cm
-90 LEDs: ca. 44cm x 34cm x 6 cm

certaines lampes sont disponibles auprès de la galerie Phillips de Pury à Londres.

Via MocoLoco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :