Dysfonctionnements flagrants


L’accumulation des dysfonctionnements les plus divers est souvent perçue comme le symptôme d’une grave crise. On le rappelle régulièrement en ces temps troublés, ou s’accumulent les problèmes moraux, sociaux, et tutti quanti. A 5000k, nous avons trouvé les signes de la fatigue du temps dans le domaine de l’éclairage, quand le dedans passe dehors et le dehors dedans. Qui a pendu ce lustre à un pylône d’éclairage public ? Un front de libération des pampilles, façons front de défense des nains de jardins ? Qui a mis ces lampadaires dans un salon ? Un mouvement de protection pour les luminaires battus par la pluie ? On se perd en conjecture : triste époque…

Je ne sais pas qui a pris la première image, en revanche, pour les suivantes, j’ai le nom du coupable : un dénommé Tatzu Nishi, qui a tout du dangereux personnage.




Via WithoutOurNeck et FloresEnElAtico

Publicités

Un commentaire

  1. Ces dysfonctionnements nous amènent en effet à se poser de nombreuses questions…
    mais ce lustre accroché à un lampadaire met de la vie dans la ville.. bonne idée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :