Lumière de rien


Grâce à la Stockholm furniture fair, on en sait un peu plus sur « Nulla »-rien, un luminaire de Davide (prononcez Davidé) Groppi. Après sa première présentation sur 5000k, vous étiez nombreux a souhaiter des précisions sur son fonctionnement. Le concept est simple : la source lumineuse est invisible. Pour le passage à la réalisation, Nulla tire profit des LED et de leur lumière hyper concentrée. Nulla, dont on se demandait la première fois qu’on l’a rencontré comment elle pouvait fonctionner, est en fait un spot équipé donc d’une LED. La lumière s’échappe par un micro-trou de 8mm de diamètre. C’est magique ! Toutefois, il faut bien admettre que la lumière reste surtout dirigée du haut vers le bas, à la manière de ces terribles spots que les décorateurs aiment à placer dans les faux plafonds – par rangées de trois ou de quatre, dans les toilettes, les entrées et les salons. Ces spots éclaire le sol, ce qui n’intéresse finalement pas grand monde. Et quant une personne se trouve dans le faisceau lumineux, la lumière tombante lui fait un visage façon Frankeinstein, avec les orbites bien noir, une ombre du nez géante, un front suréclairé. Ce qui n’a du charme qu’un instant. Vous remarquerez que Groppi n’est pas tombé dans ces travers, et se sert de sa lampe pour illuminer la surface d’une table, un objet, des choses très ponctuelles. Un éclairage d’appoint, donc, mais qu’il nous tarde d’avoir à la maison…



comment monter votre "Nulla" sur le chantier

Via MocoLoco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :