Lampe de la semaine : Glowbelly Steamboat par Tan Lun Cheak


La lampe de la semaine arrive de Singapour, et a été dessiné par Tan Lun Cheak. Une fois n’est pas coutume, c’est une lampe multifonction : elle fait lumière et sex toy ustensile de cuisine. Le projet est le dérivé design d’un accessoire de cuisine bien connu du singapourien moyen, une sorte de rice cooker que l’on pose sur la table lors des repas de fête, et qui continue à chauffer le riz jusqu’au bout de la nuit. Le truc qui rend si chic l’oeuvre de Tan Lun est d’avoir remplacé l’alu par du verre, et pas n’importe quel verre s’il vous plait : du pyrex, le verre fumé des années 70, parce qu’il est compatible avec les températures de cuisson, et peut supporter de passer du très froid au très chaud sans bouger un sourcil. Je n’ai pas très bien compris ce qui chauffe le plat ? L’ampoule ? Non, plutôt des bougies chauffe-plat banales. Une fois que le steamboat a remplit sa fonction, on le nettoie et on le retourne, il redevient lampe. Il faudrait voir ce que ça donne avec un nettoyage bâclé, voire inexistant…

Le steamboat tel qu'il était avant l'intervention du Cheak!

Via Dezeen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :