Le Cloud du spectacle (Atmospheric Fantasy)


Encore un fabuleux jeu de mot pour ouvrir ce billet. Ne riez pas, ce titre est le préambule à un cri de révolte venu de l’intérieur. Cloud, cloud, cloud : poussé par les informaticiens, le beau monde ne pense qu’a ça : l’informatique du « nuage », le stockage en « nuage », tel marchand de logiciel développe ses solutions en « nuage ». C’est bien trivial : les nuages, les vrais, sont les plus fantastiques machines à changer la lumière naturelle. Et à 5000k, ou l’on aime bien les illuminations atmosphérique ou biologiques, on tient à rendre hommage à ces formations nébuleuses qui font la richesse de la terre. Aussi longtemps que je vivrais, il me souviendra de ce jours où, sur les rives slaves de l’Adriatique, l’orage soudain tailla l’horizon en deux : un ciel noir et lourd, un azur limpide, les deux ennemis séparés au cordeaux par une infinie diagonale. Instant fugace et inoubliable : si seulement j’avais eut mon caméscope Mitachi. Trêve de lyrisme , cap vers les plus étranges nuées.











Plus encore sur WebDesignerDepot

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :