Film du dimanche soir : l’eclipse au solstice


Le solstice : deux par an, un l’été, un l’hiver, voilà une proposition que l’on peut admettre sans trop se « gourer ». Mais solstice va-t-il de paire avec éclipse ? Si les éclipses ne se produisent pas systématiquement lors des solstices, ont-elles une chance plus grande d’advenir à ces dates précises ? Comment savoir, peu au fait de l’astronomie, cette question m’empêche de dormir et me turlupine autant que le fameux problème dit « de la barbe du capitaine Haddock » : faut-il la garder au-dessus ou au-dessous des draps. C’est en fait à cause du film de ce soir que ces mystères m’assaillent sans être au Kenya. Le personnage principal est la Lune, notre lueur celeste fidèle et métronomique, filmée en time-lapse au solstice le 21 ou 22 décembre dernier (avis au chicaneurs : on sait que le solstice peut arriver sur un de ces deux jours). Et on doit les images à William Castleman.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :