Vendetta Lumineuse


Les journaux lumineux ont été inventé au tournant du XIXe et du XXe siècle aux États-Unis, on peut retrouver la date pour ceux que ça intéresse. Si 5000k en parle aujourd’hui, ce n’est pas tant pour des raisons historiques que pour évoquer un fait divers à notre connaissance inédit survenu à Londres le 7 décembre dernier. Licencié par son employeur, le grand magasin Harrods de Londres, Lloyd Hudson, 35 ans, originaire d’Ilford (un nom qui évoquera des choses aux amateurs de photographie), dans l’Essex, a imaginé une vengeance originale. Il est parvenu à s’introduire dans la chambre de contrôle de l’enseigne lumineuse du magasin, et a écrit en lettres de lumière ce qu’il pensait de son ex-employeur. On ne va pas écrire des gros mots ici, vous découvrirez par vous mêmes dans l’image ci-dessous le fond de sa pensée. On peut cependant vous rapporter le commentaire d’Irene, 59 ans, de Gary dans l’Indiana « Sincèrement, je suis écœurée. J’étais avec ma petite fille, nous venions juste de descendre du bus. J’y ai dit « regarde tout » et ai pointé l’enseigne – mais vous savez ce que les lumières disaient ? Va te faire E… Et ce n’est pas un message approprié pour un enfant. Au moins pas en période de Noël ». Un gros mauvais point pour Lloyd, qui a été libéré sous caution, la prochaine fois qu’il se fait virer qu’il écrive plutôt « M. à celui qui lira ».

Via ThePoke

Advertisements

2 Commentaires

  1. Pingback: Twitted by LizParvine

  2. Pingback: Twitted by likidvcel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :