le film du dimanche soir : Gehrybride


Parmi les forts, il y en a de plus fort disait un chanteur africain. Frank O. Gehry croyait pouvoir tout deconstruire avec le logiciel CATIA : Seeper déconstruit l’IAC ( à New York) de Frank le temps d’une projection en mapping 3D. Et toc! Qui déconstruira les déconstructeurs de déconstruction? Et qu’est-ce qu’il restera après ça ? J’ai le vertige, je retourne dans ma chambre lire du Derrida.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :