A la rencontre de l’ami Pixel


La difficulté avec les flux immatériaux, c’est qu’il est toujours difficile de les visualiser. C’est pour cela qu’à la fin du XIXe siècle, on avait inventé la « fée électricité », qui en 1937 donna son nom à une peinture de Dufy exposé au Musée d’art moderne de la ville de Paris. Les pixels sont peut-être plus palpables, on peut les apercevoir avec une bonne loupe, un fabricant de téléviseur, ou plutôt son publicitaire à eut l’idée de les incarner dans des petits personnages barbus et casqués, les Pixels Soldiers, et l’effectif de la garnison monte à 2 millions et des brouettes. Ca rappelle l’armée de gamettes mâle qui apparaissait dans le film de Woody Allen « tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais avoir oser le demander » ou le « sociological housing fragment » par Jiři Kroha. Je voulais retrouver l’image mais je ne sais plus ou je l’avais vu sur le net. Alors pour tout savoir sur le Jiři, reportez-vous à sa monographie édité en 2007, p.244, disponible ici (existe aussi en angliche). D’ici là, bon film!

Source : Art-Vertising

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :