La vague


Direction Vancouver, à contre-courant puisque les jeux sont finis – tant pis pour eux. L’agence Jill Anholt studio vient de livrer « Line of Work » – un projet d’aménagement de parc, dont le clou est une sorte de vague en bois.

C’est de nuit que la vague prend tout son intérêt : l’illumination fait ressortir les 17 éléments de bois – un pour chacune des 15 décennies d’existence de Vancouver, deux autres pour le passé et le futur.


Chaque épine constituant la vague est faite d’une structure en acier inox recouverte d’un revêtement de bois laminé. Les éléments mesurent 6 mètres de long, sont placés à 4,8 m de hauteur, et leur largeur varie entre 0,5 et 2 m. Que dire encore ? Que le projet à un message : l’union des individus peu créer des vagues, tout seul l’individu n’est rien…


Le lieu sous la lumière du jour

Source : Plataforma

Advertisements

Un commentaire

  1. Pingback: Le rouge et le vert « 5000k.blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :