James Turrell à Wolfsburg, le film


Nous en avions déjà parlé ici. Mais ce soir, c’est Markus Brüderlin, historien de l’art et directeur du Kunstmuseum Wolfsburg, qui se lance dans l’explication de l’installation de Turrell « the Wolfsburg Project ». On y apprend que « sans la lumière, non seulement il ferait noir mais il n’y aurait pas de vie sur terre » ou que « la lumière a toujours inspiré les artistes » . Des pensées profondes à retrouver bientôt dans « James Turrell pour les nuls »?

via : Luminapolis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :