Le « Nuage Vert » : vu à Helsinki, interdit dans le Grand-Paris


Le rayon vert, c’est le dernier rayon du soleil couchant et, accessoirement, un film du regretté Eric Rohmer. Le soleil vert, c’est une nourriture dans un film avec Charlton Heston, regretté pour sa performance dans « Bulling for Colombine » de Michael Moore. Le « Nuage Vert » n’a pas encore son long métrage bien qu’il soit d’ors et déjà entré dans la légende des installations artistiques Aware (voir notre catégorie dédiée ici), c’est à dire les installations visant à faire prendre conscience de pollutions ou de nuisances à travers une illumination électrique. « Nuage Vert », en français de le texte finnois, a été présenté pendant une semaine à Helsinki en 2008.

L’idée était de visualiser la consommation électrique d’un quartier de la ville, en se basant sur la centrale qui produit cette énergie. Une lumière laser projeté sur le panache de fumée sortant de la cheminée de la centrale symbolisait les 41 000kW produits quotidiennement par la centrale. Une campagne publicitaire encourageait les citadins à débrancher tous les appareils en veille et à n’utiliser que le strict appareillage nécessaire pour faire grossir la tache de lumière imprimée sur le panache de fumée. La tache aurait atteint ses plus grandes dimensions pour une consommation de 0kW.


L’impossibilité actuelle de stocker l’électricité fait que la consommation se reflète directement dans l’activité de la centrale, qui était mesurée à la source et répercutée sur la taille du halo lumineux. Évidemment, il n’a pas été possible de descendre dans des niveaux de consommation nulle, mais les comparaisons avec les statistiques des années précédentes ont montrée une réduction de 800kVA par rapport à la normale, ce qui est honnête pour la centrale de Salmisaari, qui produit simultanément chaleur et chauffage, brûle 600 000 tonnes de charbon pour fournir 700 GWh d’électricité et 1500 GWh de chaleur.


Ajoutons pour finir que les lasers utilisés pour l’opération ont été homologués par l’administration : les services du ‘Säteilyturvakeskus’ ont vérifié que les unités de 8,6 Watt ne causeraient pas d’aveuglement à la population, tandis que l’aviation civile s’est assurée que l’installation ne provequerait aucune chute d’aéroplane. Les braves gens de Ruohonlahti, le quartier concerné à Helsinki, pouvaient donc dormir sur leurs deux oreilles dans leur maison sans lumières. Le Vihreä Pilvi laser – c’est le petit nom du système d’illumination – a été mis au point par Heiko Hansen et Esa Räikkönen, un chercheur de l’Helsinki University of Technology. L’installation elle-même est du au collectif HeHe, basé à Paris! Un grand cocorico pour Helen Evans et Heiko Hansen, qui concourent si bien à enrichir l’identité nationale qui préoccupe tant le regretté Eric Besson! On espère qu’ils ont prêté serment à la patrie ces deux là!

« Nuage Vert » a reçu en 2008 le Prix 01SJ pour l’art environnemental et le Golden Nica des Ars Electronica dans la catégorie « art hybride ». Google trad nous transmet les motivations du jury : « Pollstream – Nuage Vert transforme les nuages en surfaces de projection. Comme tels, ces indéfinissable, chaotique et change constamment des produits de la condensation de vapeur d’eau des médias devenus porteurs d’idées politiques et des messages. Esthétisé ou des symboles de la pollution environnementale causée par les émissions de carbone. Pollstream – Nuage Vert a été élaboré en collaboration avec des experts en technologie laser, la science informatique, génie électrique, la production d’énergie et de surveillance de la qualité de l’air. Développement a débuté en 2002 et terminé en Février 2008 avec une performance à Helsinki, qui a démontré de manière impressionnante comment l’art est capable d’embrasser toute une ville, sa sphère publique, son industrie et ses habitants, et de déplier la pertinence socio-politique. Pollstream – Nuage Vert est le récipiendaire du Nica d’or 2008 dans la catégorie art hybride ».

Le nuage vert 02 en test à Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis.


Revenons maintenant en région parisienne, avec une dernière info importante : Le collectif HeHe à l’origine du projet cherche à en présenter une nouvelle version à Saint-Ouen début 2010. Vous pouvez soutenir l’opération ici. Un soutient bienvenu car un premier test (pirate) de l’installation à semble-t-il affolé la population, ainsi que le relate ce long article de Libération. En dépit du soutient de la Région, le préfet à d’ailleurs pour l’instant interdit l’installation, qui risque selon lui de provoquer des troubles (voir la lettre sur le site). Encore une fois, on remarque que ce qui est possible à l’étranger – en Finlande, un pays réputé pour son manque de civisme et sa légèreté face aux règles de sécurité – est impossible en France, pour différentes raisons dont le refus de l’état et de l’industriel, qui refuse d’attirer l’attention sur un sujet considéré sensible (à Saint-Ouen, l’usine brule non pas du charbon mais des déchets) . Notons bien que l’interdiction ne porte pas sur des motifs techniques : « j’attire toutefois votre attention sur l’inquiétude, voir la panique, que pourrait provoquer ce faisceau lumineux auprès de la population riveraine ou des automobilistes en l’absence d’informations claires sur les finalités du projet », dit le cabinet du préfet de Seine-Saint-Denis. Et si le rayon était bleu-blanc-rouge?

Source : NuageBlog, et n’oubliez pas le site du nuage vert 2010

3 Commentaires

  1. flonami

    A quand la reprise de l’initiative sur les deux cheminées de la porte d’Ivry, qui projette de long panaches de fumée inquiétants ?

  2. Bonjour.
    vos publications sont toujours aussi passionnantes et, à défaut d’avoir les capacités, savoir ou culture pour les commenter autrement qu’en bêlant que c’est beau, intelligent et qu’on la kiffe grave, je m’empresse de partager celle-ci, même modestement, et attends impatiemment la suivante.

    • 5000k

      Merci! On va rougir ! Vos commentaires nous encouragent à continuer cet exercice solitaire !
      la prochaine édition est sous presse

      A bientôt

      5000K

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :