Un homme qui brûle


San Francisco 1986 : Larry Harvey brûle un mannequin géant sur la plage de Baker Beach, en face du Golden Gate Park. Cette crémation joyeuse attire une foule de promeneur, donnant l’idée d’un évènement à plus grande échelle. Ce sera le Burning Man Festival, déplacé depuis 1990 dans le désert du Nevada, dans le Black Rock desert (on résume – l’histoire complète est ici). Le festival en est aujourd’hui à sa 23e édition, et attire des participants – les Burners, 39 600 en 2008 – toujours plus nombreux. Le camp, installé fin aout/début septembre, devient la troisième ville du Nevada.

2005-Black-Rock-City

le camp de black rock city photographié par la NASA, en 2007


Les principes du Burning Man Festival sont généreux, explique Wikipédia « La multiplicité des buts poursuivis par les participants actifs, fait que Burning Man n’a pas qu’un seul centre d’intérêt. Si la nature de la manifestation est codéterminée par les participants, le festival se caractérise par un certain nombre de particularités constantes, qui sont : la mise en commun (community), l’activité artistique (artwork), la recherche de l’incongru et de l’inepte (absurdity), la volonté de s’affranchir des lois du marché (decommodification) et une joie de vie bruyante (revelry). « Il n’y a pas de règles concernant la manière dont on a à se comporter ou à s’exprimer pendant le festival (hormis les règles visant à protéger la santé, la sécurité et le bien-être de la communauté au sens large) ; bien plutôt, il appartient à chaque participant de décider comment il contribuera et ce qu’il entend donner à la communauté. (…) Les participants sont encouragés à imaginer les moyens qui permettront de faire prendre corps au thème choisi… ». Tout le monde est bienvenue, mais depuis la première édition sur la plage, et la dernière, dédiée aux banques en difficultés ( Evolution: A Tangled Bank ), le ticket d’entrée est passé de gratuit à 300US$.

L’interet du Festival est ses nombreux chars festifs. Les voici ici, photographiés par un French Burner.

3911041163_185409f4cb

Darwin dome at night Photo © Tristan Savatier - http://loupiote.com/ - Used by Permission

3911822792_370b4ed224

Lunapillar car, BMF 2009 Photo © Tristan Savatier - http://loupiote.com/ - Used by Permission

3911040841_40865e27be

Cubatron Photo © Tristan Savatier - http://loupiote.com/ - Used by Permission

3957186032_cbb33f7ca4

The man under the full moon - Photo © Tristan Savatier - http://loupiote.com/ - Used by Permission

3909473362_10831068ec

SOMA- neurone géant - Photo © Tristan Savatier - http://loupiote.com/ - Used by Permission

Plus d’images encore sur Loupiote

3 Commentaires

  1. Sympa le blog, je trouve que le sujet est intéressant et que nous aurons toujours un truc à dire sur la lumière.

  2. Pingback: turning (wooden) torso « 5000k.blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :