Fluoresinge


Un laboratoire de l’Institut central d’expérimentation animale de l’Université Keio au Japon, vient de servir de lieu de naissance à un singe fluorescent. Son père était fluorescent, il est fluorescent, la grande première n’est pas d’arriver à implanter une protéine fluorescente dans le génome d’un être vivant, mais que ce gène soit transmis à la génération suivante. On connait la capacité des Japonais à inventer toute sorte de jeux, mais cette fois ce n’est pas pour des raisons ludiques que cet animal a été génétiquement modifié. Les expériences conduite sur le Marmouset ouvrent la voie à des manipulations génétiques ; l’étape suivante est l’implantation de maladies – parkinson, sclérose latérale amyotrophique. L’utilité de ces recherches est contesté par certains scientifiques, qui font remarquer que cette espèce de singe est plus éloignée des humains que d’autres. Quoique… Certains humains se sentent proches du singe et ne se privent pas de le faire savoir !

3282779aculp

La molécule intégré au patrimoine génétique du Marmouset a été piqué sur une méduse. Il faut allumer une lampe à ultra-violet pour observer son singe vert luire dans la nuit.

Plus d’info par ici

Advertisements

Un commentaire

  1. Pingback: Farewell M.J. « 5000k.blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :