Bruce dans les longs bois


Bruce Munro  - aucun rapport avec Marylin, qui s’écrit d’ailleurs Monroe – ça fait longtemps que l’on voulait vous en entretenir à 5000K. D’aucuns décriront son oeuvre comme un semi de led dans les champs. Nous ne sommes surement pas de ceux-là : nous dirons que son travail poétique nous plonge dans le coté féérique de la nature, rempli d’elfes lumineux. En plus, il fait aussi flotter des CD dans l’eau pour que ce soit beau. Donc rien à voir ok.

Voici quelques jours, il a investi les jardins de Longwood, en Pennsylvanie. C’est loin – ça dépend pour qui vous me direz – mais c’est magnifique, et jusqu’au 21 septembre. Vous pouvez même télécharger l’exposition sur votre tablette). Comme 5000K d’ailleurs.

 



Merci à WRA pour l’info, qu’il nous transmettait live depuis ArchDaily

About these ads

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: