L’esprit d’escalier


Extrait de l'émission "Qui veut gagner des millions (d'escaliers)"

L’esprit d’escalier signifie que l’on pense souvent à ce que l’on aurait pu et dû dire après avoir quitté ses interlocuteurs. « l’inspiration nous vient en descendant l’escalier de la tribune » a écrit Diderot dans son Paradoxe sur le comédien. Et pourquoi douter de cette explication puisque c’est Wikipédia qui nous la fournit.

Trêve de préambule, l’esprit d’escalier, pour 5000k, c’est d’abord l’esprit du luminaire que l’on met dans la cage d’escalier. Alors que les architectes de LDN réhabilitaient la petite salle de concert du Usher Hall, à Édimbourg, ils ont appelé à la rescousse les concepteurs-lumière de Speirs+Major, que l’on a déjà rencontré dans ces colonnes, et les ont chargé de dessiner l’éclairage de l’escalier, un lieu important puisqu’il relie le monument d’origine avec son extension. Et voilà le travail

by Jove! comme disait Blake

Nos deux amis (ils sont sans doute bien plus que deux dans leur agence, mais j’aime à imaginer qu’ils soient deux amis, œuvrant de concert à des projets au fond de leur soupente) ont imaginé un grand lustre vertical, fait de plexiglas, de LED, et tout le toutim, tirant le meilleur parti du vide de la cage d’escalier et de ses volutes en spirales. La bête fait près de quatorze mètres de longueur, est constitué d’une série de tubes fluorescents. L’interruption des tubes est élégamment traitée par un insert d’auréoles superposées, façon Louis Poulsen. Cette solution présentait aussi l’avantage de ne pas devoir rajouter de fixations compliqués dans les plafonds en béton.

notez les interruptions aux extrémités de chaque rampe de fluo

C’est alors que je redescendais l’escalier en contemplant ce magnifique projet que ça m’est revenu : bon sang, mais oui, ce petit air de déjà-vous, c’est, c’est… Erich Mendelsohn et Serge Chermayeff au De La Warr Pavillon, un centre de concert qui a été réhabilité récemment… C’est ça que j’aurais du leur dire, me suis-je dis une fois arrivé en bas.

De La Warr Building (UK) - Erich Mendelsohn et Serge Chermayeff, 1935

C’était vraiment trop bête. Du coup je suis remonté pour leur dire

le même qu'au dessus, vu d'en bas

Via DesignBoom

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :