Le pavillon d’exposition


Mieux qu’un stand de foire, aussi chic qu’une pièce de musée, c’est le pavillon temporaire monté par le roi des faux diamants en vrai verre à la dernière foire de Basel (en français Bâle), chez les suisses. Ce n’est pas la première fois que nous parlons, sans le nommer, de cet industriel du luxe, mais puisqu’il a décidément une politique de commande qui sort de l’ordinaire, révélons son identité. Swarovski, le héro des années bling-bling, avait cette fois là passé commande à ses compatriotes de VMA (Veech Media Architecture), une agence basée à Vienne.

VMA a livré un espace tout en facettes – de diamants bien sûr. Les parois sont faites de membranes pneumatiques en ETFE, comme on a pu en voir sur la piscine olympique de Pékin. Le graphiste Neville Brody, qui collabore de longue date avec VMA, a pour sa part réalisé les vidéos qui tournent sur l’écran placé au point focal du pavillon. Et ce doit être encore des LEDs qui assurent les changements de couleurs, c’est vraisemblable mais pas certain à 100%. Quoi qu’il en soit, on dit bravo à VMA et à Swarovski : sympa ce pavillon, j’en veux un dans mon jardin. Et on n’est pas les seuls à aimer, puisque le projet à reçu le Golden IF-award 2009.



et voici les plans

Source : Bustler via SpaceInvading

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: